Historique

Depuis son acquisition par le gouvernement du Québec en 2016, la SFP Pointe‑Noire a connu une croissance rapide. Découvrez les étapes qui lui ont permis de devenir une entreprise de services reconnue, qui emploie plus de 200 travailleurs et assure la manutention de plus de 10 millions de tonnes de minerai par année.

2016

En 2016, dans le cadre du processus de liquidation judiciaire amorcé par Cliffs Natural Resources, le gouvernement du Québec procède à l’acquisition, par l’entremise d’Investissement Québec, des infrastructures ferroviaires et portuaires situées dans le secteur de Pointe‑Noire, à Sept‑Îles.

Le travail acharné des 35 employés alors présents sur le site permet notamment la réception du premier train de Tata Steel Minerals Canada Ltd. et la manutention de 250 000 t de minerai de fer.

2017

En 2017, la Société du Plan Nord acquiert l’ensemble des parts détenues par Investissement Québec dans la SFP Pointe‑Noire.

La même année, un premier contrat de service à long terme est conclu avec l’entreprise minière Minerai de fer Québec inc. Cette année-là, près d’un million de tonnes de minerai transitent par les infrastructures de la SFP Pointe‑Noire.

2018

En 2018, un nouveau convoyeur reliant les infrastructures de la SFP Pointe‑Noire au quai multiusager du Port de Sept‑Îles (auparavant enclavé) est mis en service.

À la suite du démarrage de la mine du Lac Bloom, le premier chargement de matériel de Minerai de fer Québec inc. est manutentionné à la SFP Pointe‑Noire.

La même année, un contrat de service de long terme est conclu avec Tacora Resources Inc.

2019

En 2019, la SFP Pointe‑Noire annonce un programme d’investissements de 180 millions de dollars pour assurer la modernisation de ses installations et la stabilisation de ses opérations. Parallèlement, la SFP Pointe‑Noire assure la réception des premiers chargements de Tacora Resources Inc.

Preuve de sa croissance rapide, le site de la Pointe‑Noire compte alors 200 employés.

2020

L’année 2020 marque l’arrivée d’une première entreprise sur les terrains de la SFP Pointe‑Noire : le Centre de traitement de sols Pointe‑Noire s.e.c. Ce partenariat de type coentreprise établi avec Englobe Corp. représente un premier pas vers la diversification du développement industriel des terrains du secteur Pointe‑Noire.

La SFP Pointe‑Noire continue d’investir dans l’optimisation de ses infrastructures. En 2020, c’est maintenant plus de 220 travailleurs qui contribuent à assurer la manutention de plus de 10 millions de tonnes de minerai par année.

Grâce à son approche axée sur la santé-sécurité, l’excellence opérationnelle et le service à la clientèle, la SFP Pointe‑Noire favorise la pérennité des projets de ses clients.

Avec ses 500 ha de terrains prêts pour le développement industriel, la SFP Pointe‑Noire espère maintenant attirer plus de promoteurs provenant de différents secteurs d’activité afin d’en réaliser le plein potentiel.

Fermer